Trouble d'utilisation de substance

Quels sont les critères d’un trouble d’utilisation de substance

Écrit par Karim M'sallem

27 août 2021

Les critères d’un trouble d’utilisation de substance (TUS) ou d’une dépendance sont en quelques sorte une unité de mesure qui ouvre la porte aux services spécialisés en dépendance. De nombreuses théories, définitions et classifications permettent de déterminer la présence ou non d’un TUS. Cet article a pour but de vous expliquer en détail les critères d’une dépendance selon le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM).

Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux

Le manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux est le livre de référence de l’American Psychiatric Association (APA) sur lequel les professionnels et docteurs se basent pour poser un diagnostic ou évaluer différents symptômes de santé mentale. C’est en d’autres mots la bible des troubles mentaux ! Il y a eu plusieurs versions de ce manuel à travers les années et la dernière version, le DSM-5, est parue en 2013. Il était à peu près temps, car la dernière édition, le DSM-4, datait de 1994.

Dans la version précédente, le DSM-4, l’abus de substance y était divisé en deux catégories : l’abus de substance et la dépendance à une substance.  La dernière mouture a donc combiné ces deux diagnostics en une seule catégorie nommée  trouble d’utilisation de substance. Les critères du DSM-5 ne sont pas improvisés, mais plutôt basés sur de larges recherches exhaustives ainsi que l’évolution des connaissances en pratique clinique.

Quelles sont les drogues sur lesquelles le DSM-5 base ses critères?

Les drogues (ou substances psychoactives) sur lesquelles le DSM-5 base ses critères sont dans 10 catégories différentes :

  • Alcool
  • Caféine
  • Cannabis (et drogues apparentées)
  • Hallucinogènes
  • Inhalants
  • Opioïdes
  • Sédatifs, hypnotiques ou anxiolytiques
  • Stimulants
  • Tabac
  • Autres substances ou substances inconnues.

Les critères du trouble de l’utilisation de substance

Les critères du trouble lié à l’utilisation de substance englobent de nombreux problèmes pouvant être reliés à une dépendance. Les 11 critères diagnostics sont  les suivants :

  1. Plus grandes quantités plus longtemps : Vous prenez la substance en quantité plus importante ou pendant une période plus longue que prévu ;
  2. Tentatives infructueuses de diminuer : Vous faites des efforts pour contrôler ou diminuer votre consommation, mais vous n’y arrivez pas.
  3. Plus de temps passé pour consommer : Vous passez une grande partie de votre temps à essayer d’obtenir la substance, consommer cette substance, ou récupérer de ses effets ;
  4. Cravings : Vous avez un désir / besoin de consommer ;
  5. Problématique au niveau des responsabilités : Votre consommation vous amène à négliger des obligations, votre travail, l’école ou votre maison.
  6. Problématique au niveau interpersonnel : Vous continuez à consommer malgré les problèmes sociaux ou interpersonnels que cela vous crée.
  7. Cesser des activités : Vous passez moins de temps ou cessez des activités qui vous plaisent en raison de la consommation.
  8. Danger physique : Votre consommation de substances vous amène des situations qui peuvent être physiquement dangereuses pour vous ;
  9. Problème physique ou psychologique : Vous continuez de consommer même si vous avez observé avoir un problème de santé physique ou psychologique causé ou aggravé par les substances que vous prenez. ;
  10. Tolérance : Vous avez besoin d’augmenter les quantités pour obtenir le niveau d’intoxication désiré et  vous observez avoir moins d’effet lorsque vous maintenez la même quantité de substance.
  11. Sevrage : Lorsque vous arrêtez de consommer, vous avez des symptômes de sevrage et/ou vous consommez pour soulager ou éviter ces symptômes.

Est-ce qu’il y a différents niveaux de gravité du TUS ?

Le trouble d’utilisation de substance a trois différents niveaux de gravité. La sévérité du trouble est faite en fonction du nombre de critères présents sur une période de 12 mois.

  1. Léger : 2-3 critères
  2. Modéré : 4-5 critères
  3. Grave : 6 critères ou plus

Ainsi, pour avoir un diagnostic de trouble d’utilisation de substance, selon le DSM-5, il vous faut avoir au moins 2 de ces 11 critères pendant une période de minimum de 12 mois.

Quoi faire si je crois avoir une dépendance?

Si vous croyez avoir, de près ou de loin, une problématique de dépendance et que les critères ci-haut vous parlent, la Clinique Addiction vous encourage à en discuter avec un médecin ou un professionnel.

Il est important de briser le silence, car ces derniers sauront vous éclairer dans votre situation, vous guider vers les ressources appropriées et prendre en main votre santé physique et psychologique.

La communauté Facebook de la Clinique Addiction peut également être un bon point d’entrée pour briser l’isolement, apprendre et se motiver à emboîter le pas dans une démarche de changement.

Vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  1. kinogo

    Excellent, what a weblog it is! This blog gives useful facts to us, keep it up.

    Réponse
    • Jonathan Dupuis

      Thanks a lot Kinogo! We hope that you find useful information here ?✌

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *