Stade du changement de Prochaska DiClemente

Les stades du changement selon Prochaska et DiClemente

Écrit par Karim M'sallem

28 février 2022

Les stades du changement selon Prochaska et DiClemente sont un modèle très utilisé dans de nombreux centres de thérapie pour aider les gens à se situer dans leur démarche. Ces stades permettent aux personnes d’observer les différents stades de la motivation au changement et comment ils évoluent dans le temps.

Cela est également utile pour les intervenants car ils peuvent accompagner les gens différemment selon le stade de changement que leur client se trouve.

Voici les 6 stades du changement selon Prochaska et DiClemente :

1. Précontemplation

L’individu ne pense pas avoir de problèmes avec sa consommation et il n’envisage pas de changer de comportement. 

À ce stade, l’intervenant observe avec la personne ce qu’elle comprend de sa dépendance, il donnera des informations utiles afin de créer un doute.

2. Contemplation

L’ambivalence s’installe chez l’individu et il y a une reconnaissance qu’il a un problème. À ce stade de changement, il pèse le pour et le contre du changement, mais n’est pas encore prêt à changer. Souvent, les bénéfices de la consommation sont très forts.

À ce stade, l’intervenant va explorer l’ambivalence avec le client, évoquer les raisons à changer ou non, observer les divergences entre le comportement et les valeurs de l’individu ainsi qu’évaluer les risques et les avantages de la consommationation

3. Préparation

L’individu se sent prêt à démarrer la phase d’action dans un futur proche : il détermine des décisions et commence à les mettre en place dans le temps. La personne croit de plus en plus à ses capacités de réussir à mettre à terme ses objectifs et engager le changement.

À ce stade, l’intervenant va renforcer le sentiment de capacité personnelle, valoriser avec le plus profonde sincérité toute décision de changement et proposer un choix de stratégies de changement pour que le client atteigne  ses objectifs.

4. Action

Le changement devient réel et on peut l’observer. La personne commence à appliquer concrètement les techniques pour changer. Ce n’est pas facile comme étape, mais il y a des stratégies en place pour persévérer.

À ce stade, l’Intervenant va soutenir et encourager l’individu pour l’aider à avancer, renforcer chaque petits pas, augmenter l’intensité de l’accompagnement et mettre l’accent sur les bons coups sans toutefois minimiser la souffrance.

5. Maintien

C’est la phase de consolidation des actions. Il faut rester prudent, car les tentations sont nombreuses de retourner au comportement problématique. C’est une phase où l’individu maintient ses nouvelles habitudes à travers le temps et prévient la rechute. 

À ce stade, l’intervenant va explorer avec l’individu les situations qui la rendent à risque de rechute, il va élaborer un plan d’urgence de la rechute, valoriser les efforts de la personne et revenir occasionnellement sur l’ambivalence que la personne peut vivre dans cette nouvelle vie.

6. Rechute

La rechute est possible et fait partie du processus normal de changement. Elle est fréquemment une occasion d’apprentissage afin de mieux cerner les situations à risque et les facteurs qui peuvent maintenir le succès de l’abstinence. Il faut toutefois distinguer la chute de la rechute.

À ce stade, l’intervenant va dédramatiser la situation avec l’individu et le déculpabiliser. Cette La culpabilité est très forte chez les individus ayant un problème de consommation et fait partie du cycle de la dépendance. Les stratégies d’acceptation et d’auto-compassion sont de mises à ce moment. Il faut identifier les vulnérabilités à la source de la rechute, favoriser le changement de nouveau.

Stade du changement de Prochaska DiClemente

Il est important de savoir que ces stades ne sont pas nécessairement linéaires, que l’on peut reculer, en sauter quelques-uns, etc. Il est intéressant toutefois de savoir où on se situe dans les stades et ce qu’il faut mettre en place pour favoriser un changement durable. Briser le silence et préparer son changement en collaborant avec des professionnels  peut faire une réelle différence dans le changement des habitudes de consommation d’une personne. Venez nous rejoindre dans le  groupe privé de la clinique addiction pour poursuivre cette discussion avec nous!

Vous aimerez peut-être

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *